La Sainte Trinité, la Sainte Famille et les familles recomposées.

Nous sommes obligés de l’admettre. Au fur et à mesures que le temps passe, beaucoup de choses changent, les mentalités évolues. Rien ne peux stopper certain changement et la course effrénée du temps. La famille n’échappe pas a cette règle. Il fut un temps ou les famille touché par un divorce ou un remariage n’était que très occasionnel, voir très rare. Aujourd’hui, c’est quelque chose de plus fréquent. Certains s’en désoleront, d’autres verront les choses autrement. Toute fois, je me dis que les familles recomposées peuvent se retrouver dans le schéma de la Sainte-Trinité et dans sa parfaite unité.

La trinité est un exemple incroyable d’unité et de relation d’amour. Chaque personne de la Trinité vie une relation d’échange d’amour réciproque. La force et la toute puissance de Dieu est le résultat de cet échange d’amour. C’est un peu le cas dans la famille. Une famille ou l’amour se vie a fond est une richesse incroyable pour chacun de ses membres. C’est un trésor incroyable dans lequel on puiser toutes au long de la vie. C’est également un reflet du bonheur éternel dans le quel vie la Sainte-Trinité, un avant gout du ciel sur la terre. D’ailleurs ne dit-on pas que ton règne vienne dans le Notre Père. Vivre cela c’est établir le règne de Dieu dans notre temps et dans nos foyers.

De ce fait, l’adoption est une chance incroyable. Nous voila face à une famille (Père, Fils et Saint-Esprit) qui est parfaite et pourrais se contenter de cette vie éternel parfaite. Au lieu de ça, Dieu fait le choix de l’adoption. Il veut adopté tout homme quelque soit sa race, sa culture,… Dieu désir partager son amour avec l’homme et le considérer comme son propre fils naturel en lui faisant partager le même héritage, la même gloire. Dieu est notre père adoptif. Un peu comme Saint Joseph l’est pour Jésus. Saint Joseph n’efface pas l’image du Père unique de Jésus-Christ. Cependant, il donne tout son amour et se met totalement au service de son fils qu’il n’a pas conçu lui-même. Le parallèle est saisissant: le Père prend des fils d’adoption et le fils reçoit un père adoptif. Le divin adopte l’humain et l’humain adopte le divin.

Faut-il donc se désolé de voir tant de familles recomposées? Voyons le plutôt comme une chance et une grâce incroyable. Celui de la seconde chance, qui est le reflet de la miséricorde divine pour qui rien n’est foutu, irrécupérable, mais pour qui il y a toujours une voie d’épanouissement et une chance de gouter au bonheur. La seul condition, vivre cet amour qui se donne et se reçoit. Certain y verront un déficit à l’unité. Je répondrais, personnellement, que l’unité se fonde sur l’amour donné et reçu plus que sur les liens du sang. C’est valable pour toutes familles quelqu’elles soient.

Dieu est parfait. Il accueille l’humanité blessé, en proie au péché dans sa famille et lui donne la chance de vivre le bonheur éternel. Une famille recomposé c’est ni plus ni moins imité l’attitude de la trinité. Accueillir une personne blessée, en situation d’échec, pour lui donné une chance de vivre l’unité et le bonheur.

Pour terminé, si nous contemplons la Sainte trinité et la sainte famille, les famille recomposé pourront se sentir encore plus proche de se modèle de sainteté. Elles y sont unies de façon intime, malgré les drame qu’elles ont pu vivre. On peut dire qu’elles peuvent y trouvé une source tout comme les autres familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *